samedi 9 août 2008

Déces de Mahmoud Darwich...


La terrible nouvelle vient de tomber:le poète palestinien Mahmoud Darwich, considéré comme un des plus grands poètes arabes, est mort samedi à l'âge de 67 ans.
Mahmoud Darwich, est mort dans un hôpital de Houston aux Etats-Unis, après des complications faisant suite à une intervention chirurgicale à coeur ouvert. Le poète, dont les recueils ont été traduits en plus de 20 langues et ont obtenu de nombreux prix littéraires, décrivait avec éloquence le combat palestinien pour l'indépendance.
"Il sentait le pouls des Palestiniens et le traduisait en belle poésie. Il était le miroir de la société palestinienne", a commenté Ali Qleibo, conférencier à l'Université Al Qods de Jérusalem.
Né en 1941 en Palestine alors sous mandat britannique, à Biroueh près de Haïfa, Mahmoud Darwich a publié en 1960 son premier recueil de poésie, "Oiseaux sans ailes". Nombre de ses poèmes ont été mis en musique, dont "Rita" ou "Oiseaux de Galilée", hymnes pour plusieurs générations de Palestiniens.
Pour la députée palestinienne Hanane Achraoui, "il a débuté comme un poète de la résistance puis est devenu un poète de la conscience. Il incarnait le meilleur des Palestiniens (...) Même lorsqu'il est devenu une icône, il n'a jamais perdu son sens de l'humanité. Nous avons perdu une partie de notre être".
Nous presentons nos sinceres condoléances a sa famille.
Je vous laisse avec Opus avec un autre temps:Sur des poèmes de Mahmoud Darwich et des musiques originales de Mimi/Marius Lorenzini

2 commentaires:

penny stock investments a dit…

wow, very special, i like it.

lottery raffle a dit…

Well done for this wonderful blog.