vendredi 15 août 2008

Esmahane, interdit de diffusion!!!


Le réalisateur tunisien Chawki El Majri est dans tous ses états, ainsi que toute l’équipe qui travaille actuellement sur son feuilleton « Esmahane », un projet qui relate la vie de la grande artiste Esmahane depuis sa naissance jusqu’à sa mort mystérieuse. À la surprise de tous, le prince Fayçal El Atrach, fils de Fouad El Atrach (Fouad n’est autre que le frère de Esmahan et Farid) refuse la diffusion du feuilleton après avoir eu l’accord du ministre de l’information syrien le docteur Mohsen Bilel, celui-ci interdit toute programmation de la série avant que son scénario ne soit revu et rectifié par le prince Fayçal, ce dernier affirme que les événements du feuilleton n’ont aucune relation avec la réalité, il les trouve déformés et très exagérés touchant ainsi à la réputation, l’honneur et l’authenticité de la famille El Atrach qui d’après lui a joué un grand rôle dans l’histoire du monde arabe depuis la fin du 19ème siècle.
D’un autre côté, une conférence de presse a été donnée il y a deux jours en présence du producteur et des acteurs qui ont parlé de leurs rôles à l’occasion de la fin du tournage de ce feuilleton qui devait passer sur plusieurs chaines arabes pendant le mois de Ramadan.
(Source MFM)

4 commentaires:

ancien combattant a dit…

La demande du prince Al Atrach auprès du ministre syrien est ridicule. D'autant plus ridicule que l'article mentionne une interdiction touchant "les chaînes satellitaires". Si interdiction il y a, elle doit faire l'objet d'une décision de justice après le dépôt d'une plainte.

abdelhamid a dit…

je cherche une biographie de Fouad le frere de Farid el atrach car on en parle presque jamais.

abdelhamid a dit…

je cherche une biographie de Fouad le frere de Farid el atrach car on en parle presque jamais.

STUDIO NAHAS a dit…

on dirait que tous les membres de la famille el atrach on quelque chose a cacher est qu il veul oublier tout les notes du journalist dela revue la derniere heure on disparue son frere farid qu il repose en paix est que j admire na jamis essaie a ilucider ce crime crapuleu un deese son defance tous ou tard la viritè jaira